L’intelligence artificielle est-elle compatible avec la RSE ?

Partager

L’intelligence artificielle suscite à juste titre beaucoup d’interrogations, des craintes, des réticences comme de l’enthousiasme ; voire parfois certains fantasmes quant à l’impact que ces nouvelles technologies peuvent avoir sur l’entreprise et son environnement.

Alors que la commission européenne dans sa publication « Lignes directrices en matière d’éthique pour une IA digne de confiance » identifie sept grands principes – du contrôle humain en passant par la sécurité, le respect de la vie privée sans oublier les notions de non-discrimination, de responsabilité ou encore de bien-être sociétal (…) -, fidèle à la nature des sujets et recherches qu’il met en dialogue, le Centre Teilhard de Chardin a souhaité aborder ce sujet.

Un territoire de recherche et d’exploration rassemblant des enjeux aussi nombreux que complexes à appréhender et pourtant cruciaux pour toute entreprise qui souhaitera s’emparer des sujets de l’intelligence artificielle et les déployer à l’échelle de ses salariés, clients ou parties prenantes… de manière éthique.

Des questions qui interpellent aussi les étudiants, qui bientôt participeront à ces développements dans les entreprises qu’ils rejoindront.

Nous vous donnons rendez-vous au centre Teilhard de Chardin le 12 mars prochain à 19h pour échanger sur ce sujet faisant résolument dialoguer science et éthique.

Avec la participation de nos experts :

  • Michael Trabbia, directeur général d’Orange Wholesale
  • Pierre Giorgini, ingénieur, auteur et conférencier, ancien président-recteur de l’université catholique de Lille

La table ronde sera animée par Mathieu Flaig, expert en transformation numérique et en intelligence artificielle du cabinet SQORUS.